Qu’est-ce qu’une hypothèse en sociologie ?

Artículo revisado y aprobado por nuestro equipo editorial, siguiendo los criterios de redacción y edición de YuBrain.


Le terme « hypothèse » vient du mot grec hypothèse , qui à son tour est composé du préfixe hypo , qui signifie « sous », et du suffixe thèse , qui signifie « position », « opinion » ou « conclusion ». ». Ainsi, selon son étymologie, une hypothèse est une conjecture, une proposition ou une affirmation.

Selon l’Académie royale espagnole, l’hypothèse peut être définie comme une hypothèse de quelque chose de possible ou d’impossible, pour en tirer une conséquence. C’est aussi une déclaration qui est provisoirement établie comme base d’une enquête qui peut confirmer ou infirmer sa validité .

En termes généraux, les hypothèses sont des prédictions du résultat d’un projet de recherche et sont utilisées pour formuler différentes théories.

Or, au sein des sciences sociales, et plus particulièrement en sociologie, la définition d’une hypothèse est liée à son objet d’étude. La sociologie se concentre sur l’analyse scientifique des sociétés humaines. C’est-à-dire qu’il s’agit d’une science dont l’objet d’étude est les groupes humains, leurs interactions, leurs relations et les effets qu’ils produisent au sein de la société.

Compte tenu de l’objet d’étude de la sociologie, une hypothèse peut être définie comme une spéculation ou une conjecture sur tout aspect lié à la société que l’on souhaite étudier .

Caractéristiques d’une hypothèse

Les hypothèses sont composées des parties suivantes :

  • Variables : se réfèrent à des choses qui peuvent changer ou varier en fonction de certains facteurs. Il s’agit généralement d’éléments, de qualités, d’attributs ou de caractéristiques à examiner. Ils peuvent aussi être observables ou non observables, dépendants ou indépendants.
  • Unités d’observation : ce sont des catégories dans lesquelles sont inclus des groupes, des personnes, des organisations et autres.
  • Indicateurs : sont des comparaisons entre deux ou plusieurs types de données. Ils sont utilisés pour obtenir des résultats quantitatifs ou qualitatifs.
  • Connecteur logique : ce sont les mots qui relient les idées au sein d’un texte et permettent de l’exprimer de manière claire et cohérente, ce qui est essentiel pour le développement d’une hypothèse et le processus de recherche.

De plus, les hypothèses doivent présenter les caractéristiques suivantes :

  • Ils doivent se référer à des situations réelles ou réalisables.
  • Vos variables doivent être précises et bien définies.
  • La relation entre les variables proposées par une hypothèse doit être claire et crédible.
  • Les hypothèses doivent être étayées par des techniques et des ressources disponibles qui peuvent les tester.
  • Ils doivent inclure des termes clairs et précis.
  • Ils doivent intégrer des références et pouvoir être contrastés empiriquement.
  • Ils doivent être objectifs et ne pas comporter de jugements de valeur.
  • Ils doivent être précis.

Types d’hypothèses

Il existe différents types d’hypothèses. Certains d’entre eux sont:

  • Hypothèse nulle : cette hypothèse suggère qu’il n’y a pas de relation entre deux variables, selon la théorie et les preuves scientifiques existantes jusqu’à présent. Par exemple, une hypothèse peut affirmer qu’il n’y a pas de différences entre deux groupes d’âge en termes de performances cognitives.
  • Hypothèse alternative : inclut différentes variables indépendantes pour obtenir des réponses alternatives à la question que vous souhaitez étudier.
  • Hypothèse conceptuelle: se concentre sur l’explication du problème de recherche, selon un cadre théorique spécifique.
  • Hypothèse de travail : montre quantitativement ce qui a été soulevé dans l’hypothèse conceptuelle.
  • Hypothèse statistique : elle se base sur des données statistiques pour réfuter ou réaffirmer le problème de recherche.
  • Hypothèse causale : Ici, l’hypothèse a une variable qui a un effet sur l’autre, produisant une variable indépendante et une variable dépendante.
  • Hypothèse corrélationnelle : cherche à évaluer et à expliquer la relation entre les variables.

Comment se fait une hypothèse ?

Pour formuler une hypothèse, les chercheurs suivent généralement une série d’étapes.

Sélection du sujet ou des variables d’intérêt

Dans certains cas, le chercheur possède déjà certaines informations sur le problème ou le phénomène à l’étude. Dans d’autres, vous voudrez peut-être vérifier quelles variables sont impliquées dans un certain processus ou obtenir des informations que vous ne connaissez pas.

Collecte de données et définition du problème

Avec les informations obtenues, le problème est délimité et les variables à observer sont précisées.

Formulation de l’hypothèse à tester

La conjecture ou la prédiction est faite par rapport à l’objet d’étude, qui sera l’axe de l’investigation et permettra d’expliquer, de réfuter ou de décrire le problème en question.

Développement d’effets ou de conséquences

Les effets ou conséquences possibles pouvant découler de ce qui est formulé dans l’hypothèse sont développés et précisés.

Enquête

Le processus d’investigation est mené, expérimentalement, pour déterminer si ce qui a été inféré dans l’hypothèse concorde ou non avec les faits réels.

conclusion

Enfin, une conclusion est atteinte qui réaffirme ou réfute l’hypothèse formulée.

Exemples d’hypothèses

Puisque la sociologie étudie un large éventail de sujets, il existe un nombre infini d’hypothèses possibles. Voici quelques exemples simples d’hypothèses :

  • Le mouvement anti-vaccin bénéficie d’un plus grand soutien parmi les jeunes de 15 à 20 ans.
  • La mondialisation et la technologie n’ont pas eu d’impact sur la culture des communautés aborigènes d’Amazonie au cours de la dernière décennie.
  • L’usage du tabac au début de l’adolescence est trois fois plus nocif qu’à l’âge adulte.
  • A Hollywood, les salaires des femmes sont inférieurs à ceux des hommes.
  • Les voitures d’aujourd’hui consomment 20 % d’énergie en plus qu’il y a vingt ans.
  • L’espérance de vie des habitants du Japon est supérieure à celle des autres pays asiatiques.
  • La consommation de deux litres d’eau par jour favorise la perte de poids.
  • L’ouverture de cette ville au tourisme augmentera le taux d’emploi de 15%.
  • 75% des grossesses chez les adolescentes sont non intentionnelles et sont dues à un manque d’information à la fois de la sphère éducative et de la sphère familiale.

Bibliographie

-Publicité-

mm
Cecilia Martinez (B.S.)
Cecilia Martinez (Licenciada en Humanidades) - AUTORA. Redactora. Divulgadora cultural y científica.

Artículos relacionados