Identifier les nids d’oiseaux par leur taille et leur forme

Artículo revisado y aprobado por nuestro equipo editorial, siguiendo los criterios de redacción y edición de YuBrain.


La plupart des oiseaux construisent un type de nid pour pondre leurs œufs et élever leurs petits. La sélection de l’endroit où placer le nid et sa construction sont des aspects d’importance fondamentale dans la reproduction des oiseaux. C’est dans le nid que les œufs seront déposés, ils incuberont et, après la naissance des petits, les parents s’occuperont d’eux et les éduqueront jusqu’à ce qu’ils soient de jeunes adultes. Par conséquent, garantir la sécurité du nid vis-à-vis des menaces environnementales et des prédateurs est décisif pour le succès du processus de reproduction.

Tous les oiseaux ne construisent pas de nids, et un cas particulier est le manchot empereur, qui recouvre le seul œuf qu’il produit puis le poussin d’un pli de son abdomen, et le transporte sur ses pattes pour le protéger du froid antarctique.

Le manchot empereur porte son œuf et son petit dans un pli de peau, sur ses pattes.
Le manchot empereur porte son œuf, puis son poussin, dans un pli de peau, sur ses pattes.

Construit en profitant des fissures naturelles ou construit dans des structures complexes ; Situés au sommet d’un arbre, sur des plateformes au-dessus de l’eau ou au sol, les nids ont des caractéristiques très différentes. Érigés par le travail conjoint du couple, qui peut parfois avoir des rôles différents, les oiseaux les construisent avec des matériaux disponibles, comme de la boue ou des branchages, et tapissent leur intérieur de plumes ou de feuilles pour donner du confort aux œufs et poussins en pleine croissance. . Voyons les principales caractéristiques des nids à travers la classification suivante.

nid rayé

Le nid creusé est le type de nid le plus simple qu’un oiseau puisse construire. Les oiseaux les implantent généralement dans une dépression peu profonde dans le sol, ajoutant parfois des pierres, des plumes, des coquillages ou des feuilles sur les bords de la dépression. Le nid utérin illustré ci-dessous est un exemple de nid à gratter.

Nid d'utérus, nid rayé.
Nid d’utérus, nid rayé.

Les œufs pondus dans des nids creusés sont souvent camouflés, car leur emplacement au sol les rend très vulnérables aux prédateurs. Les oiseaux qui construisent des nids en creusant ont tendance à avoir des jeunes précoces et sont donc capables de quitter le nid rapidement après l’éclosion. En plus de l’utérus, les nandous, les mouettes, les faucons, les faisans, les cailles, les perdrix, les outardes et les vautours, parmi de nombreuses autres espèces, construisent des nids rayés.

nids suspendus

Les nids suspendus sont construits en créant une structure suspendue à une branche d’arbre. L’oiseau utilise des matériaux souples comme de l’herbe, des feuilles allongées ou des branches très fines. La première des deux figures suivantes montre l’oiseau tisserin masqué austral africain commençant la construction d’un nid suspendu, où l’on peut voir comment l’oiseau tisse avec des feuilles allongées l’ancrage du nid à une branche et la structure autour de laquelle il va se construire le nid nid, dont la forme finale est visible sur la deuxième figure. Le tisserand masqué du sud peut tisser des dizaines de nids en trois à quatre mois.

Début de la construction d'un nid suspendu ;  tisserand masqué du sud, oiseau africain.
Début de la construction d’un nid suspendu ; tisserand masqué du sud, oiseau africain.
Nid suspendu terminé, construit par le tisserand masqué du sud.
Nid suspendu terminé, construit par le tisserand masqué du sud.

nid dans la cavité

Les nids de cavité sont des trous dans les troncs d’arbres, à la fois vivants et secs, que les oiseaux utilisent pour pondre des œufs et élever des poussins. Il y a aussi des nids dans des trous de grands cactus et de vignes.

Nid de pic, nid dans la cavité.
Nid de pic, nid dans la cavité.

Seules quelques espèces, comme les pics, les curucúes et les barbudos, sont capables de creuser une cavité dans un tronc pour y construire leur nid. Ces oiseaux sont classés comme constructeurs de nids à cavité primaire. Les pics mettent environ deux semaines pour creuser leur nid, qui est généralement situé sous une branche pour le protéger de la pluie et des prédateurs, et est utilisé pendant une seule saison. Un cas particulier est le pic roux ( Leuconotopicus borealis) qui met jusqu’à deux ans pour creuser son nid et l’utilise depuis deux décennies. La plupart des oiseaux nichant dans des cavités utilisent des creux naturels ou des nids abandonnés par d’autres espèces. Les perroquets, les hiboux et certains canards font partie des nombreuses espèces qui nichent dans des cavités naturelles ou générées par d’autres espèces. Les oiseaux qui nichent dans des trous sont les plus susceptibles de se reproduire dans des volières.

nid dans un terrier

Les nids de terriers sont des abris creusés par les oiseaux dans le sol à l’aide de leur bec et de leurs pattes. La plupart des oiseaux construisent leurs propres nids de terrier mais certains, comme certaines espèces de hiboux, préfèrent utiliser des nids fabriqués par d’autres espèces ou les implanter dans des trous naturels. Les nids de terriers sont construits en creusant un tunnel dans un ravin ou dans le sol; Ces tunnels peuvent mesurer entre cinquante centimètres et un mètre, et ceux construits par la perruche fouisseuse peuvent mesurer jusqu’à trois mètres.

Nid de hibou, nid dans un terrier.
Nid de hibou, nid dans un terrier.

Ce type de nid est couramment utilisé par les oiseaux de mer, en particulier ceux qui vivent dans des climats froids, car un nid de terrier protège à la fois des prédateurs et des intempéries.

nid sur plate-forme

Les nids de plate-forme sont de grands nids à base plate construits dans des arbres, sur le sol, au-dessus de la végétation ou même sur des rochers en eau peu profonde. De nombreux nids de plate-forme sont réutilisés année après année par les mêmes oiseaux, ajoutant des matériaux au nid chaque fois qu’ils l’utilisent. Ce type constructif peut générer de grands nids. Le balbuzard pêcheur, les hérons, les cigognes et de nombreux oiseaux de proie construisent leurs nids sur des plateformes.

Nid de balbuzard pêcheur, nid sur plate-forme.
Nid de balbuzard pêcheur, nid sur plate-forme.
nid de cigogne
nid de cigogne sur la plate-forme

nids de monticule

Comme les nids de terriers, les nids de monticules ont le double objectif de protéger les œufs des prédateurs et de les garder à l’aise dans les climats rigoureux. Les nids de monticule sont faits de boue, de brindilles, de bâtons et de feuilles. Semblable à un tas de compost, le nid se réchauffe lorsque la matière organique commence à se décomposer ; la masse de matière organique dans un nid de monticule pourrit et génère de la chaleur essentielle pour incuber les poussins.

Nids monticulaires de flamants chiliens.
Nids monticulaires de flamants chiliens.

Ce sont les mâles qui construisent les nids de monticule dans la plupart des cas, en utilisant leurs pattes solides pour empiler les matériaux. La femelle ne pondra ses œufs que lorsque la température à l’intérieur du monticule aura atteint un niveau optimal. Pendant la période d’incubation, le mâle continuera à ajouter du matériel au nid pour maintenir la taille et la température correctes. Les flamants roses et certaines dindes sont des exemples d’oiseaux qui construisent des nids de monticule.

nid dans un bol

Les nids en forme de bol ont la forme comme leur nom l’indique, avec une profonde dépression à l’intérieur pour protéger les œufs et les poussins. Ils sont construits avec des matériaux tels que de la boue, de l’herbe et de petites branches, une combinaison qui leur permet d’avoir la forme d’un bol. Certaines espèces utilisent également la toile d’araignée dans la construction du nid, car il s’agit d’un matériau léger, résistant et très flexible, qui permet au nid de se conformer à l’adulte pendant l’incubation, réduisant ainsi la perte de chaleur et se rétrécissant plus tard pour contenir les poussins pendant leur croissance. Puisqu’il s’agit d’un matériau collant, il aide également à ancrer le nid à la branche ou à la feuille à laquelle il est attaché. Les nids de colibris sont un exemple de nid de bol, comme le montre la figure de présentation de l’article.

Sources

Antimio Cruz. Par essais et erreurs, les oiseaux construisent leurs nids. Sciences budgétaires , 2011.

Oiseaux, types de nids et incubation. Le blog d’Arinda. 2012.

-Publicité-

mm
Sergio Ribeiro Guevara (Ph.D.)
(Doctor en Ingeniería) - COLABORADOR. Divulgador científico. Ingeniero físico nuclear.

Artículos relacionados