Qu’est-ce que la liaison ionique

Artículo revisado y aprobado por nuestro equipo editorial, siguiendo los criterios de redacción y edición de YuBrain.


D’autres exemples de composés avec des liaisons ioniques sont :

  • Sulfate de magnésium, MgSO 4
  • Fluorure de césium, CeF
  • Cyanure de potassium, KCN

Alors que d’autres exemples de liaisons covalentes sont:

  • Eau , H2O
  • Méthane, CH4
  • Ammoniac, NH3
  • Iodure d’étain, SnI 4
  • Chlorure de titane(IV), TiCl 4

composés ioniques binaires

Les composés ioniques binaires ont deux constituants, dont chacun est constitué d’un seul élément.

Pour apprendre à nommer des composés ioniques binaires, les deux partenaires du composé doivent être monoatomiques, ou ils peuvent être constitués respectivement de plusieurs atomes.

Les composés métalliques avec des halogénures ou des oxygènes sont généralement des solides ioniques, qui ont un réseau cristallin dans lequel les cations et les anions sont liés, maintenus ensemble par des forces électrostatiques .

La partie cationique, chargée positivement, est celle qui termine le nom du composé. Cependant, les conventions de dénomination spécifiques varient selon les groupes élémentaires.

Les éléments trouvés dans les premier et deuxième groupes du tableau périodique, alcalins et alcalino-terreux, forment des ions avec une charge égale à leur numéro de groupe. Cette tendance constante signifie que les composés contenant l’un de ces éléments auront simplement son nom.

Ainsi, l’ion potassium du groupe un porte toujours une charge égale à +1. Le nom de son composé se terminerait donc toujours par potassium. La même chose se produit avec le groupe deux du tableau périodique, par exemple, les composés contenant le cation magnésium auront une charge de +2.

De nombreux métaux n’appartenant pas à ces deux groupes ont la même charge, par exemple, l’aluminium, le zinc, le scandium et l’argent ont généralement +3, +2, +3 et +1 charges respectivement, et par conséquent, la nomenclature des chiffres romains n’est pas utilisé comme le font les autres métaux.

Avant d’écrire le nom du cation, vous pouvez mettre le nom de l’anion monoatomique suivi de la terminaison « -ide ». Par exemple, la formule chimique de KCl serait le nom du chlorure de potassium.

Nommer les cations des métaux de transition

La nomenclature peut être un peu plus compliquée, lorsque les éléments n’appartiennent pas aux groupes un et deux. Les éléments trouvés entre les groupes trois et douze, appelés métaux de transition, perdent un nombre différent d’électrons selon la situation. Ils forment des cations avec des charges différentes, générant des composés uniques avec des propriétés différentes.

La charge du cation de métal de transition est déterminée en assimilant la charge à l’anion constitutif du composé.

Pour tenir compte des variations de charge des métaux de transition, la nomenclature Stock est utilisée. Cette méthode utilise des chiffres romains pour indiquer la charge du cation dans le composé. Les nombres peuvent être placés entre parenthèses avec le mot ion.

Fe 2+ et Fe 3+ sont des exemples qui peuvent porter les charges +2 et +3. Si l’anion porte la charge -3, le cation portera la charge +3, il en serait de même pour l’anion de charge -2 que le cation porterait la charge +2. Ceci peut être clarifié en disant que Fe(II) et Fe(III) sont utilisés.

Il faut souligner à nouveau que les éléments qui forment des ions avec une seule charge n’ont pas besoin d’être écrits de cette façon. Ces méthodes désambiguïsent l’utilisation de charges spécifiquement autour des charges de métaux de transition.

Le processus d’écriture de l’anion dans ce cas reste inchangé. Par exemple, le composé CoCl 2 serait traduit par « chlorure de cobalt (II) », où l’anion avec la terminaison -ide est nommé en premier, suivi du cation de l’élément de transition indiquant la charge utilisée avec les chiffres romains.

D’autres exemples de composés binaires ioniques sont:

  • Chlorure de sodium NaCl
  • Iodure de zinc ZnI 2
  • Chlorure de fer(III) FeCl 3

Composés ioniques polyatomiques

Les composés polyatomiques ont plus d’un type d’atome. Ils peuvent avoir un composant monoatomique et un composant polyatomique, comme illustré par NaNO 3 , nitrate de sodium. Ou ils pourraient avoir deux composants polyatomiques, comme on le voit dans (NH₄)₂SO₄, sulfate d’ammonium.

Les composés ioniques polyatomiques, bien qu’ils puissent paraître complexes au départ, mais pour le nommer, l’anion s’écrit aussi en premier suivi du cation. Par exemple, NaNO 3 est appelé « nitrate de sodium ». Le sodium est nommé selon les mêmes règles que ci-dessus. Mais NO 3 , étant son propre composé, devrait être appelé « nitrate ». (NH₄)₂SO₄ contient deux ions polyatomiques, ammonium et sulfate. La combinaison du cation et du composant anionique donne le « sulfate d’ammonium ».

Exemples de composés ioniques polyatomiques :

  • Carbonate de calcium CaCO 3
  • Nitrate d’ammonium NH₄NO 3
  • Nitrate de potassium KNO3
  • Hydroxyde de fer(II) Fe(OH) 2
  • Phosphate de sodium Na3PO4
  • Phosphate d’étain(IV) Sn 3 (PO 4 ) 4

Vous devez être familiarisé avec les ions et les cations polyatomiques, afin qu’ils puissent être utilisés pour nommer des composés ioniques. Un résumé des cations et des anions les plus courants est donné ci-dessous.

Cations polyatomiques :

  • Ammonium NH 4 +
  • Hydronium H 3 O +

anions polyatomiques :

  • Nitrate NO 3
  • Nitrites NO 2
  • Hydroxyde OH
  • Chlorate ClO 3
  • Chlorite ClO 2
  • Carbonate CO 3 2-
  • Bicarbonate HCO 3
  • CH3COO- acétate
  • Sulfate SO 4 2-
  • Sulfite SO 3 2-
  • Phosphate PO 4 3-
  • Phosphite PO 3 3-
  • Cyanure CN-
  • Oxalate C 2 O 4 2-

Les références

Crutchlow, C. (2021). Nommer les composés ioniques | ChemTalk. Extrait le 15 mars 2022 de https://chemistrytalk.org/naming-ionic-compounds/

Liaisons ioniques et covalentes. (2013). Extrait le 15 mars 2022, de https://chem.libretexts.org/Bookshelves/Organic_Chemistry/Supplemental_Modules_(Organic_Chemistry)/Fundamentals/Ionic_and_Covalent_Bonds

Propriétés des composés ioniques | Chemtube. (2022). Extrait le 15 mars 2022, de https://www.quimitube.com/videos/propiedades-de-los-compuestos-ionicos/

-Publicité-

mm
Laura Benítez (MEd)
(Licenciada en Química. Master en Educación) - AUTORA. Profesora de Química (Educación Secundaria). Redactora científica.

Artículos relacionados